Inscription Aller à: [ recherche ] [ menus ] [ contenu ] [ montrer/cacher plus de contenu ]



Concept de non-violence

« Quelle différence cela fait-il aux morts, aux orphelins et aux sans-abri, que la destruction aveugle ait été amenée au nom du totalitarisme ou au nom sacré de la liberté et de la démocratie ?  »

 » Il y a beaucoup de causes pour lesquelles je suis prêt à mourir mais aucune cause pour laquelle je suis prêt à tuer. »

Mohandas Karamchand Gandhi

Concept de non-violence jufssj

En appliquant ces principes, en 1940, quand l’invasion des îles britanniques par l’Allemagne nazie semblait imminente, Gandhi n’hésita pas à emmener les gens aux extrêmes de sa logique et donna l’avis suivant au peuple anglais.

 » J’aimerais que vous déposiez les armes que vous possédez comme étant inutiles pour vous sauver, vous ou l’humanité. Vous inviterez Herr Hitler et Signor Mussolini à prendre ce qu’ils veulent des pays que vous appelez vos possessions… Si ces gentlemen choisissent d’occuper vos foyers, vous les leur laisserez. S’ils ne vous laissent pas partir, vous vous laisserez massacrer, hommes, femmes et enfants, mais vous refuserez de leur prêter allégeance. »

Tout ça pour dire qu’il y a un juste milieu pour tout, mais chaque année des milliers d’hommes, de femmes et d’enfants meurent par l’imbécilité humaine et cela depuis la nuit des temps.

.
 

La Pasionaria

Personnages:

VOIX OFF
La Pasionaria

VOIX OFF. Quelques part dans le monde, une femme, relativement jeune reste immobile dans une pièce éclairée par des lampes puissantes. Chatain clair et habillée pauvrement avec des vetements déchirés, elle tente en vain de s’endormir malgré ses plaies ouvertes dû aux tortures.

La Pasionaria. Quel jour sommes-nous, quelle heure est-il? Il faut que je dorme, mais comment? AH! (un cri de terreur et de detresse resonna dans toute la pièce) Pourquoi suis-je ici, oui, je me souviens,…
… Vive la liberté! Vivre libre, mon rêve. Aïe! Mon bras, il ne faut pas que je bouge. – Comment faire comprendre à mon peuple que la dictature n’est pas la liberté, comment? – Attention ne pas parler, peut être m’entendent-ils.
(pensée) il faut que je pense « Liberté », il… il faut… il faut que je pense liber…

VOIX OFF. La femme tomba sur son coté droit, ferma les yeux, les réouvrit, fixa le centre de la lumière et fini par les fermer.

 

La Pasionaria fv38w6nlyd

Un peu de patience avec ce texte, le temps pour moi de finir les planches ;)

 

.
 

Bienvenue sur pingusjinn.unblog.fr

 

[ANNONCE]

 

ici bientôt, les aventures de Pingus.
un petit pingouin très attachant qui va surement vous faire rire et si ce n’est pas le cas, au moins vous divertir.

Les planches de myspace.com/pingusjinn devrait arriver progressivement

.
 
  • Vous devez être connecté à votre compte pour me contacter

  • Visiteurs

    Il y a 1 visiteur en ligne
  • août 2018
    L Ma Me J V S D
    « août    
     12345
    6789101112
    13141516171819
    20212223242526
    2728293031  

le blog de Lila99 |
artgau |
FURTIVE EXPERIENCE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | lucelideco
| Artiste naïf
| Poesía de César Espino Barros